Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 13:28

Ce parc situé à 110 Km au sud de Diégo regroupe rivières, forêt tropicale et une grande formation géologique que l'on peut parcourir en plusieurs jours tant il y a des choses à découvrir.

 

Ce massif est le résultat d'une intense activité volcanique du quaternaire, et n'est pas sans rappeler les tsingy de Bemaraha dans l'ouest du pays.

SDC10714  SDC10782
 SDC10709  SDC10717

Lors de nos différentes balades, nous avons rencontré :

  • de petits soucis techniques. Heureusement Laurent notre guide a su y faire face

SDC10751  SDC10753

 

SDC10754

  • quelques spécimens intéressants de la faune ou de la flore

SDC10711  SDC10769

                                                                                     ébène

SDC10781

 

SDC10737

 

SDC10738

Boa arboricole installé sous la toiture de notre abri pour le pique-nique. Nous décidons d'un commun accord de lui laisser cet endroit et d'en chercher un autre, ... un peu plus loin !!

 

Au soir de notre première journée nous nous installons dans des cases traditionnelles malgaches chez Laurent notre guide-hôte.

SDC10748  SDC10750

un détail de la construction des cloisons et de la toiture en bois et feuilles d'arbre du voyageur.

SDC10746

Après une bonne nuit de sommeil nous repartons dans le parc à la découverte du lieu dénommé la perte de rivière; le lieu où pendant la saison des pluies la rivière disparait dans les profondeurs de la terre au fond d'un trou béant

SDC10761  SDC10756

SDC10755

Nous poussons ensuite jusquà un point de vue accessible après un joli parcour sinueux et le passage d'un pont suspendu

SDC10787

SDC10789 SDC10790 
 SDC10791  SDC10792

SDC10786

La suite de notre périple dans le nord se poursuit ...

Partager cet article

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Charles 05/04/2012 17:43


Rien que les photos des paysages sont magnifiques, alors j'imagine qu'en vrai cette partie du périple a du être pittoresque! Notamment la dernière photo, que je trouve presque... surréaliste,
tellement le paysage est spécial.


Petite question qui peut vous paraître idiote, mais après tout je ne suis qu'un modeste métropolitain: que ressent-on quand on traverse un pont en bois comme celui que l'on voit sur les images?


Quant aux soucis techniques, je vois que votre guide avait plusieurs cordes à son arche, et une tige pour faire un lacet! En métropole pour être guide touristique il faut parler anglais et être
détenteur du permis B (même si en général il y  un chauffeur de bus); dans les îles il faut être bon en orientation et grand bricoleur!


Je suis vraiment très impatient de découvrir la suite de vos péripéties!

lesaventuresdelatribu.over-blog.com 06/04/2012 19:26



Bonsoir Charles,


Et merci pour ta présence en ligne.


Concernant le pont, en fait on laisse toujours passer le guide d'abord ... Non je plaisante, pas de problème, c'est fiable et solide. On traverse un après l'autre simplement pour éviter les
vibrations. Et puis on a eu l'occasion de s'entrainer un peu : déjà en métropole lors d'une rando autour de lac de Monteynard puis l'été dernier lors de notre premier séjour dans l'ouest de Mada.


Au plaisir de te lire,


Dom