Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 19:45

Les semaines défilent, la vie avance, ... pour tous !

Nous voilà déjà en Novembre. Les premières chaleurs ici se font sentir.

 

Certains s'impatientent, à juste titre, des nouvelles pages du blog.

Pour les dernières vacances d'octobre nous sommes retournés à Madagascar. Côte est cette fois-ci. L'île-continent, intarissable nous a encore emmerveillé.

Quelques jours de patience et vous pourrez découvrir nos rencontres.

 

En attendant, il m'a été donné d'écouter les journaux télévisés métropolitains durant la fin du mois d'octobre au moment du naufrage à proximité de Lampedusa.

En voyant les images, en écoutant les commentaires, je n'ai pu m'enpécher de repenser aux naufrages réguliers sur les côtes mahoraires de ces gens venus chercher une vie meilleure sur le confetti devenu français contre leur gré. Ces naufrages-là intéressent peu les journalistes des grandes chaines nationales. Seuls quelques politiques, parfois, se risquent à prendre position, commettant au passage quelque erreur d'analyse.

 

Pour approfondir le sujet, je vous renvoie vers http://murballadur13.wordpress.com/

et particulièrement vers l'article sur les Verts.

 

Bonne lecture et à très vite à la rencontre des sourires malgaches ...

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 13:41

Un post d'une grande banalité pour vous tenir au courant de la vie normale sur l'ile-confetti.

 

D'abord et d'un point de vue pratique, le sujet du recyclage des déchets. C'est le grand saut. Nous passons sans transition, (sur la commune de Dembéni du moins) des sacs poubelle posés par terre sur un coin de rue avec une ramassage hebdomadaire par le camion communal au conteneurs de tri. Bon d'accord ce n'est pas forcément gagné. Il manque encore les affiches explicatives. Peut-être y aura-t-il moins de canettes par terre ...

Photo0170

 

Photo0171

 

Le deuxième sujet porte sur l'alimentation. Ici l'approvisionnement en nourriture est lié aux arrivages de bateaux. Parfois il y a, parfois il n'y a pas les produits habituels.  Parfois, cela peut apporter quelques surprises, comme celle-là.

Reste dans un coin de rayon 2 malheureuses bouteilles de vin de Bordeaux, année 2004, mises en bouteille au chateau, à un prix tout à fait raisonnable ... Je les ramène à la maison. On verra bien, ... !!!

A l'occasion d'une daube, on ouvre la bouteille et là, oh surprise, un vrai délice pour les papilles, plaisirs des sens ... L'excellente daube de Gussie m'en remercie encore ...

Photo0172

L'occasion d'avoir une pensée particulière pour les épicuriens métropolitains (JiPé, Christophe D, Stéphane et Marie-Chantal N, Laurence et Jean-Claude N, Pépète et Patrick R, ...).

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 11:16

Nous poursuivnos donc vers le sud de la péninsule du Cap à destination du Simon's town.

P1070382 (1024x557)

Nous voulons approcher Boulders beach et sa colonie de manchots du Cap. Là aussi, facile à trouver. Après quelques panneaux explicatifs, les voici :

P1070386 (1024x731)

 

P1070412 (768x1024)

 

P1070418 (1024x768)

 

P1070447 (1024x768)

 

P1070421 (1024x768)

Le lendemain matin, nous retournerons à leur rencontre, mais pour l'heure installation dans un camping sur les hauteurs de la commune, avec vue sur la mer.

P1070390 (1024x766)

 

P1070395 (1024x758)

 

P1070397 (1024x575)

Nous poursuivons notre circuit par la commune de Hermanus.
P1070540 (1024x575)
Ancien village de pêcheurs, c'est devenu une ville de près de 50 000 habitants. On peut observer de juin à septembre des baleines de Biscaye. Absent lors de notre passage, on peut même y croiser un crieur de baleines. Un employé de l'Office du Tourisme qui arpente le front de mer et souffle dans un cor à chaque fois qu'il repère un cétacé !!!
Puis, nous suivons en longeant la côte. Point de chute : Cape Agulhas.
P1070540 (1024x575)
P1070542 (1024x574)
Ce "cap des aiguilles" constitue la véritable pointe méridionale de l'Afrique, le point de rencontre entre les océans Atlantique et Indien, et aperçu en 1488 par Bartolomeu Diaz. C'est une côte sauvage et balayée par les vents. Un endroit quasiment désert à cette époque.
P1070548 (1024x573)
Ici aussi la mer abrite de gros poissons avec de grandes dents, alors on construit une sorte de piscine en bord de mer. Histoire de pouvoir profiter de l'eau ... glaciale.
P1070553 (1024x574)
Pas un chat donc, même le petit camping est fermé. Le gardien nous ouvre tout de même les portes. Le vent en bourrasque pour seul voisin.
P1070557 (1024x575)
P1070575 (1024x575)
Nous nous arrêtons d'abord au phare construit au XIX siècle qui abrite aujourd'hui un petit musée. Puis nous filons voir ce qui matérialise ce 20ème méridien Est.
P1070577 (1024x573)
P1070579 (768x1024)  P1070582 (767x1024)
P1070586 (765x1024)
Après cette découverte, nous n'avons pas d'autres choix que de "remonter" vers le nord. Un lent retour vers ce que nous connaissons mieux. Direction Franschoek. Une commune dans le secteur des Winelands.
P1070596 (1024x768)
La région viticole la plus réputée d'Afrique du Sud. Les massifs montagneux environnants bénéficient d'un microclimat favorable pour la vigne.
Les premiers colons se sont installés ici dans la seconde moitié du XVII siècle. Les hollandais fondèrent Stellenbosch et les huguenots français Frenschoek.
Une partie de la matinée fut consacrée à découvrir le Huguenot memorial museum mais aussi quelques cavistes locaux. Ici beaucoup de domaines viticoles portent des noms français : La petite provence, La Motte, Mont Rochelle, ...
Après cela, vient le moment de se restaurer. Nous choisissons, par hasard bien sûr, le "French Connection".
Sur la carte, le cassoulet m'attire irrésistiblement ... différent, très différent même mais très bon accompagné d'un vin sud'af !!
P1070633 (1024x768)
Dernier arrêt chez un caviste. Petit stop chez un fromager, le seul durant notre séjour (et même lors de nos différents séjours dans l'hémisphère sud). De quoi se régaler le soir dans notre maison mobile.
P1070635 (1024x768)
Nous "rentrons" au Cap. Après notre nuit près de Wellington, nous traversons encore quelques collines et croisons des babouins.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voilà, notre grand périple touche presque à sa fin. Nous sommes à proximité de la ville du Cap.
P1070646 (1024x575)
Encore quelques dizaines d'heures à profiter de cette grande ville que nous avons trouvé attachante.
P1070598 (1024x733)
Nous terminons par la visite d'un musée retraçant la vie du quartier District Six.
Celui-ci rend hommage aux quelque 50 000 personnes de toutes races qui furent expulsés de ce quartier dans les années 60, avant que ce dernier ne soit entièrement détruit. De part son aspect cosmopolitain, il était à l'opposé des lois de séparation des races du gouvernement de l'époque.
On peut y voir des reconstitutions de vies mais aussi des traces de démoltions. La rencontre avec un des gardiens, ayant vécu cette période fut pour nous un moment émouvant.
P1070693 (575x1024)
P1070695 (1024x555)
Voilà, notre séjour en ces terres australes se terminent. Nous reprenons l'avion à partir du Cap via Johannesburg et Nairobi pour retrouver notre confetti mahorais.
Après 5 semaines de découvertes et près de 8000 km sur les routes namibiennes et sud-africaines, nous emportons avec nous des souvenirs de rencontres, des paysages, des lumières, des fragments de vie qui, nous l'espérons, ne vont pas s'effacer.
Je n'oublie pas de joindre un petit mémo du périple.
plan namibie
plan précis fin ADS

Les manchots du Cap de Boulders beach

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 20:34

Les enfants attendaient cette partie du séjour avec impatience. Nous voilà arrivés au Cap. Cette grande ville est d'un accès très facile pour notre maison-mobile. Nous trouvons même à nous garer en bordure du waterfront sur un parking gratuit et surveillé. Le policier municipal nous renseigne avec le sourire. Bref, tout commence bien.

Nous traversons  l'immense centre commercial Victoria Wharf Centre et prenons un petit apercu des lieux.

P1070191 (768x1024)

 

P1070194 (1024x530)

En fait notre passage à cette heure-ci de la journée va nous permettre de répérer les lieux. En effet, nous avons rendez-vous le lendemain matin à 9h pour prendre le ferry. Destination Robben Island.

P1070204 (1024x573)

Belle mer agitée pour la traversée.Une fois sur l'île nous la découvrons à bord d'un bus et avec un guide.

P1070208 (1024x573)

Le Cap, vue de Robben Island.

P1070213 (1024x562)

Successivement utilisée comme prison, léproserie, hopital psychiatrique ou poste militaire, elle devient dès 1961 une prison de sécurité maximale pour les condamnés de longues peines dont ceux de l'ANC. Après 1996, elle a cessé ses fonctions pour devenir musée national.

A l'entrée même de la prison nous sommes pris en charge par un autre guide, ancien détenu pendant plusieurs années. Il fut arrêté à la frontière entre l'Afrique du Sud et le Swaziland à l'époque où ce dernier servait de base arrière à l'ANC.

P1070227 (711x1024)

Il nous explique : les dortoirs avec les couvertures de laine servant de matelas, les régimes alimentaires, les tenues vestimentaires différentes pour les noirs, les cartes de matricule, les conditions de vie, les travaux,

P1070223 (1024x536)

 

P1070224 (1024x575)

nous montre la cour intérieure, les cellules, ...

P1070228 (1024x571)

 

P1070229 (1024x751)

 

P1070235 (1024x575)

et nous parle de Nelson Mandela comme son camarade de cellule.

Bref, une grande matinée, riche en émotions.

Nous retournons sur le continent, pour découvrir quelques autres aspects de la ville.

P1070251 (573x1024)  P1070252 (1024x573)

Le nouveau stade de Green Point.

P1070266 (1024x709)

 

P1070262 (1024x550)

Une vue de la ville prise de la colline de Signal Hill. Celle-ci, avec la colline de la tête du Lion ou Table Mountain, surplombe Le Cap. Malheureusement l'accès à Table Mountain via le téléphérique fut impossible en juillet/août pour cause de maintenance annuelle.

P1070273 (1024x572)

 

P1070280 (1024x564)

 

P1070281 (1024x575)

En fin de journée, nous décidons de poursuivre encore vers le sud, traversons Le Cap en longeant la mer à la recherche d'un camping. Nous passons le Chapman's Peak, montagne haute de moins de 600m, mais qui offre un coucher du soleil superbe.

P1070293 (1024x558)

Peu après nous trouvons où poser notre maison. Il fait nuit. Nous nous installons. Le lendemain nous découvrons ce camping style Arche de Noé.

P1070301 (1024x729)

Les vaches dans l'aire de jeu

P1070307 (1024x749)

Les canards et les chevaux aussi ...

P1070308 (1024x763)

 

P1070309 (1024x768)

Un barbecue façon récup,

P1070311 (1024x710)

Les enfants adorent ...

P1070315 (1024x768)

 

P1070316 (1024x768)

Le Cap de Bonne Espérance n'est plus qu'à quelques dizaines de kilomètres, nous filons.

Nous entrons dans la Réserve Naturelle du Cap de Bonne Espérance et retrouvons les animaux.

P1070321 (1024x571)

 

P1070330 (1024x575)

 

P1070249 (1024x555)

 

Des élans du Cap

P1070348 (1024x768)

 

P1070355 (1024x768)

 

P1070337 (1024x575)

Partout au bord et dans l'eau des algues-bambou

P1070339 (1024x575)

Arrivés sur cette pointe reconnu, nous grimpons pour profiter du paysage.

P1070371 (1024x575)

 

P1070380 (1024x559)

 

P1070363 (1024x575)

 

P1070376 (1024x537)

 

- Papa, t'es sûr qu'on est au bout du bout du continent africain ??

- Euh, en fait, non mon fils. Mais on va aller voir ce qu'il y a encore un peu plus au sud .... (vite la carte!!)

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 20:39

 

Nous venons de passer la frontière. Nous sommes tout au bout du nord ouest de l'Afrique du Sud.

Sur les conseils de Johan, notre hôte du mois de Juillet, nous décidons de faire un arrêt dans le Namakwa National Park.

Ce terrain broussailleux (à peine à 20 km de la N7) et les anciens champs de blé se transforment au printemps en une multitude de fleurs.

Allons voir donc si nous arrivons à la bonne période.

P1070034 (1024x575)

 

P1070062 (1024x575)

Nous arrivons juste avant la fermeture du parc. Installons notre maison mobile dans le Skilkop Rest Camp et profitons des dernières lumières.

P1070089 (1024x575)

Le lendemain matin, balade au programme.

P1070031 (1024x575)

 

P1070061 (1024x575)

 

P1070024 (1024x1024) P1070055 (1024x1024)
P1070069 (1024x767) P1070071 (1024x768)
P1070073 (1024x764) P1070130 (1024x1024)

 

P1070113 (1024x575)

 

P1070119 (545x1024)   P1070097 (1024x1024)

 

       P1070137 (1023x1024)

 

P1070074 (1024x562)

 

P1070076 (1024x575)

 

P1070106 (1024x575)

 

P1070135 (1024x575)

Un lieu et des couleurs superbes. Des balades facilement accessibles. Bref que du plaisir !!

 

Dis papa, c'est encore loin de Cap de Bonne Espérence...

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 20:57

Voilà nous y sommes, tout au sud du pays, tout près de la frontière.

En plein désert de rocaille, une véritable cassure du haut plateau fait plonger le regard vers la Fish River. La plus longue rivière de Namibie prend sa source dans les montagnes du Naukluft et court à travers les terres désertiques sur 700 km avant de rejoindre l'Orange River (frontière naturelle entre la Namibie et l'Afrique du Sud).

P1060938 (1024x557)

 

P1060944 (1024x555)

 

P1060978 (1024x575)

 

P1060952 (1024x768)

Ce canyon est le second plus grand canyon du monde, après son cousin du Colorado aux Etat-Unis. Il est creusé par la rivière capricieuse sur une longueur de 160 km, avec des dénivelés de plus de 550 m de hauteur.

P1060953 (1024x575)

 

P1060979 (1024x575) (2)

 

P1060988 (1024x556)

Le soir nous restons dans le camping tout proche de Hobas et nous dégustons un morceau de biltong ...

P1070011 (1024x768) P1070013 (1024x768)
 P1070008 (1024x768) P1070007 (1024x768)
 P1070009 (1024x768) P1070010 (1024x768)

Le biltong est un type de viande séchée, mis au point par les Afrikaners, le plus souvent à base de viande de boeuf. Au départ la viande est marinée dans du vinaigre, trempée dans un mélange d'épices puis séchée.

 

Quelques dizaines de kilomètres et nous retrouvons l'Afrique du Sud.

Idéal au moment de l'apéro.P1070023 (575x1024)

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 19:30

Voilà, après notre séjour dans ce grand parc du nord, nous débutons notre lente descente vers le sud; tout au sud même puisque notre objectif final est le Cap de Bonne Espérence.

Avant cela et beaucoup plus proche de nous, nous allons nous arrêter près de Grootfontein dans un camping à la ferme. Pas d'autres visiteurs que nous, mais les chiens du propriétaire nous accompagnent.P1060693 (1024x575)

 

P1060694 (1024x573)

 

P1060697 (1024x765)

Dans l'après-midi, nous allons "rendre visite" à la plus vieille mémère du coin ... la météorite de Hoba.

La voici bien installée sur son site

P1060664 (1024x566)

La plus importante pluie de météorité dont on connaisse l'existence est tombée dans la partie sud du pays dans le secteur de Gibéon.

La météorite de Hoba est la plus grosse connue dans le monde aujourd'hui. Elle pèse environ 60 tonnes et mesure près de 3m x 2,8m.

P1060673 (1024x758)

Elle est tombée sur la Terre il y a environ 80 000 ans. Les résultats des analyses faites pour établir son âge indiquent entre 200 et 400 millions d'années. Elle est constituée de 82% de fer, 16% de nickel principalement.

P1060667 (1024x575)

 

P1060668 (1024x575)

Après cette belle journée à la campagne, nous cherchons à approcher la capitale Windhoek. Mais avant cela encore un peu de campagne.

P1060699 (1024x768)

 

P1060703 (1024x766)

Cette capitale comporte environ 280 000 habitants. Nous l'avons trouvé paisible et propre, pas vraiment l'image que l'on se fait d'une capitale africaine.

P1060706 (1024x575)

Visite de l'église luthérienne, du National Museum, des grandes artères de la ville dont l'influence allemande saute aux yeux.P1060708 (1024x578)

 

P1060709 (1024x577)

 

P1060711 (1024x575)

Dans notre poursuite vers le sud, nous trouvons un autre camping aux abords de la commune de Stampriet, près d'un lac, pour une autre belle soirée.

P1060722 (1024x575)

 

P1060724 (1024x553)

Notre prochaine grande étape est la forêt de kokerboom près de Keetmanshop. Nous nous retrouvons donc en bordure du Kalahari. Rappelons que celui-ci qui s'étend sur près de 500 000 km², est un vaste bassin intérieur couvert d'une épaisse couche de sable variant de 15 à 50 m de profondeur. Il recouvre aujourd'hui la majeure partie du Botswana ainsi que des terres de Namibie et d'Afrique du Sud.

P1060725 (1024x568)

La camp dans lequel nous logeons jouxte la forêt.

P1060817 (1024x570)

Le kokerboom, littéralement arbre carquois est un arbre endémique de l'Afrique australe. Plutôt qu'un arbre c'est en fait une plante géante et robuste, portée par un tronc raide et blanc.

P1060783 (1024x562)

 

P1060785 (1024x575)

 

P1060781 (1024x768)

 

P1060790 (1024x768)

Une belle découverte pour nous tous.

P1060792 (768x1024)

 

P1060795 (1024x709)

Cet arbre aime la proximité des roches pour la chaleur qu'elles sont capables d'emmagasiner. Il peut atteindre 8 m de haut.

P1060894 (1024x575)

Les fleurs n'apparaissent que sur les arbres vieux d'au moins 30 ans et aux mois de juin et juillet.

P1060802 (1024x759)

 

P1060814 (1024x768)

Le nom "d'arbre carquois" vient de l'utilisation que font les bushen de leur écorce qu'ils évident pour y transporter des flèches.

P1060882 (1024x575)

 

P1060815 (1024x575)

 

P1060857 (1024x575)

 

P1060912 (1024x575)

Cette ferme abrite quelques léopards, recueillis alors qu'ils ravageaient les troupeaux de moutons dans les fermes voisines. Même si on peut regretter la captivité de ces fauves, force est de constater que ceux-là étaient condamnés pour s'être approchés de trop près des habitations.

Voici un montage vidéo qui a pour simple but d'écouter la bête vivre. Montez donc le son...

D'un peu plus près maintenant.

P1060821 (1024x768)

Curieusement, le léopard semble se satisfaire d'une cuisse de gazelle pour seul repas. Nous pouvons donc entrer dans son enclos, à ce moment là seulement, et écouter les explications du soigneur.

P1060832 (1024x768)

 

P1060839 (1024x768)

 

P1060843 (1024x711)

 

P1060846 (1024x768)

 

P1060850 (1024x768)

Le repas, comme si vous y étiez.

Nous retournons dans la forêt. Encore une fois, au coucher et au lever du soleil, le spectacle est splendide.

P1060875 (1024x575)
P1060884 (1024x575)
P1060912 (1024x575)
P1060889 (1024x575)
P1060908 (1024x575)
P1060900 (1024x575)
Notre périple en Namibie touche à sa fin. A peine 200 km nous séparent de la frontière sud-africaine, mais un superbe site reste encore à découvrir : le Fish River Canyon ...
Encore un peu de piste donc ...
P1060937 (1024x575)

Le son et le repas du guépard

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 19:29

Vers le nord-est donc, en traversant une partie du Damaraland. Encore une belle étape routière sur des pistes dans cette région, ancien homeland, proposant tour à tour grands plateaux granitiques, lits de rivière sablonneux, ou plaines arides recouvertes de savane.

P1060350 (1024x768)

 

P1060349 (1024x768)

Au détour d'un changement de piste, nous tombons sur un groupe d'himbas et leur modeste échoppe.

P1060354 (1024x570)

Comme souvent, la présence des enfants permet d'entrer en contact plus facilement.

P1060355 (1024x572)

Ce groupe d'environ 12 à 15 personnes tente de vivre de la vente de petit artisanat.

Traditionnellement les Himbas se teignent la peau en rouge avec une pommade réalisée à base de graisse animale et de poudre d'hématite. Celle-ci permet de se protéger du soleil, de la sècheresse et des insectes.

 

Après un long moment passé avec eux, nous reprenons le route.

Nous traversons ensuite une grande zone désertique. Dans celle-ci vivent environ une centaine d'éléphants (entre Damaraland et Kaokoland). Ces pachydermes ont réussi à s'adapter et sont capables de parcourir 50 km par jour pour se nourrir et trouver de l'eau.

Nous avons croisé quelques panneaux indiquant leur présence mais pas d'éléphants. Seulement leurs traces.

P1060359 (1024x575)

Quelques heures encore de route et nous arrivons au parc Etosha. Nous restons 3 jours dans celui-ci. Le temps nécessaire pour le parcourir d'ouest en est.

P1060367 (1024x756)

Etosha, la terre blanche, fut déclaré réserve animalière en 1907 et s'étendait sur près de 100 000 km². Elle fut réduite par le gouvernement sud-africain dans le cadre de la politique de homeland. Le parc s'étire aujourd'hui sur 350 km d'est en ouest sur une surface d'environ 23 000 km².

Le pan (lac salé asséché) auquel le parc soit son nom a été formé par l'assèchement d'une vaste mer intérieure dont l'évaporation daterait de 2 à 10 millions d'années. Aujourd'hui ce pan de 4700 km² forme une vaste dépression d'argile blanchâtre (à cause du calcaire) et ne se remplit d'eau qu'à la saison des pluies.

Petit apercu :

Calao à bec jaune

P1060368 (1024x767)

Hyène tachetée

P1060372 (1024x768)

  Outarde à miroir blanc

P1060376 (768x1024)

 gazelle

P1060381 (1024x768)

Chacal dévorant une hyène

P1060384 (1024x768)

 

P1060397 (1024x768)

Vautours

P1060453 (1024x768)

  Autour gabar

P1060456 (1024x768)

Comme les animaux, les plantes s'adaptent à la géographie des lieux

 

 

P1060459 (768x1024)

 

P1060462 (1024x575)

Nous avons vu lionnes et guépard mais de trop loin pour être capable d'en faire des photos acceptables.

P1060466 (1024x768)

Gnou

P1060469 (1024x768)

  Zèbre de Burchell

P1060473 (1024x575)

 

P1060503 (1024x569)

  Kudu

P1060509 (1024x575)

 

P1060498 (1024x565)

A certains endroits sur le pan, certaines plantes poussent encore.

P1060499 (1024x768)

  Bubale

P1060591 (1024x768)

 

P1060598 (1024x558)

 

P1060600 (1024x768)

  Kudu (mâle)

P1060604 (1024x768)

  Mangouste rayée

P1060607 (1024x768)

Dans chaque camping, est aménagé un observatoire des animaux autour d'un point d'eau. C'est l'occasion, au lever ou au coucher du soleil de les observer. Un long moment de silence pour admirer la faune.

P1060519 (1024x575)

  Impala à face noire

P1060572 (1024x768)

 

P1060532 (1024x575)

 

P1060538 (1024x575)

 

P1060545 (1024x575)

 

P1060616 (1024x575)

 

P1060614 (1024x575)

 

Après ces trois jours très intéressants (même si nous avons trouvé la faune moins nombreuse que dans les parcs d'Afrique de l'Est), nous sommes au point le plus au nord de notre séjour.

Direction le sud, donc.

P1060595 (1024x768)

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 21:21

Nons contournons la zone du Namib par le nord en direction du Swakopmund et Walvis Bay. Notre prochain point de chute est situé à 320 km et nous allons mettre 8 heures pour les parcourir. La plus longue étape, la plus difficile avec des pistes type tôle ondulée. Pas de voiture ou très peu, autant de panneau sur le bord.

Au bout des 100 premiers kilomètres, un arrêt dans un village ou plutôt une station essence, deux boutiques et trois maisons ... et quelques voitures. Solitaire est son nom.

P1050977 (1024x572)

 

P1050980 (1024x543)

 

P1050982 (1024x562)

 

P1050989 (1024x575)

 

P1050988 (1024x575)

 

P1050991 (1024x731)

Nous reprenons la route, croisons quelques écureuils terrestres et avalons les kilomètres,

P1050994 (1024x768)

 

P1060002 (768x1024)

croisons le tropique du Capricorne,

P1060004 (1024x768)

passons le Kuizeb Pass,

P1060009 (1024x764)

le lit de la rivière Kuizeb,

P1060010 (1024x575)

et arrivons après une belle journée de route à Walvis Bay. Un petit tour sur la jetée pour observer les lieux.

P1060013 (1024x575)

 

P1060014 (1024x768)

 

P1060017 (1024x768)

 

P1060037 (1024x562)

Walvis Bay, ville que le gouvernement sud-africain n'a cédé à la Namibie indépendante (en 1990) qu'en 1994, abrite environ 80 000 habitants. Son activité est liée au port de commerce, à la pêche et aux salines.

Ici c'est le brouillard qui prédomine le matin en cette saison; et le vent l'après-midi.

P1060040 (1024x755)

Nous rencontrons John de l'entreprise PhotoVentures qui nous fait décourvir Sandwich Harbour. Ce site est une des sections ouvertes au public du parc national du Namib, il est accessible en 4x4 via une piste difficile par endroits. Il s'agit d'une ancienne lagune abritant un point d'eau douce coinçé entre les hautes dunes d'un côté et l'océan atlantique de l'autre.

Début de la balade en 4x4 pour découvrir une usine de sel. Le sel produit ici est trop riche pour être utilisé en sel de table. Il est vendu dans le monde pour différentes industries et pour saler les routes européennes en hiver.

P1060061 (1024x575)

 

P1060063 (1024x575)

Encore des animaux là où on ne les attend pas.

P1060078 (1024x575)

Certaines dunes sont constituées de grains de sables et de certains minérais lui donnant cette couleur rouge.

P1060082 (1024x559)

 

P1060087 (1024x537)

Ici d'un côté c'est le sable à perte de vue et de l'autre côté l'eau salée de l'océan. Malgré tout, John fait un arrêt près d'une pompe. Ce forage puise les eaux souterraines de la Kuiseb River. Nous nous désaltérons et John en profite pour refroidir le radiateur du moteur de son véhicule. Avant la grande montée vers les dunes.

P1060103 (1024x768)

Nous allons là-haut.

P1060109 (1024x575)

 

P1060111 (1024x575)

 

P1060112 (1024x571)

 

P1060099 (1024x575)

En contrebas des dunes, et à certaines endroits, la plante narra pousse ici, juste au dessus de la nappe souterraine.

P1060135 (1024x575)

et donne un fruit

P1060138 (1024x575)

Nous en avons goûté les graines ainsi qu'une pâte réalisée à partir d'un liquide contenu dans le fruit.

 

Après cela, John passe un moment à rechercher le bon endroit, la bonne dune. Et là, découverte du sandboarding. Beaucoup moins onéreux que le ski. Une simple planche souple suffit (voir la vidéo en fin de page).

Après quelques descentes (mais aussi remontées), une pause s'impose.

P1060158 (1024x518)

Nous retournons près de Walvis Bay pour profiter de la fin de journée. Une journée riche en émotions, en paysages.

Des flamants roses, encore. Vivant.

P1060059 (1024x768)

Le même en train de chercher à se nourrir (vidéo en fin de page).

Puis un autre un peu moins (vivant).

P1060166 (1024x768)

 

P1060171 (1024x575)

 

P1060188 (1024x575)

 

Le lendemain, nous poussons encore un peu plus vers le nord, le long de la Skeleton Cost pour nous rendre jusqu'à Cape Cross. L'objectif est de voir une colonie d'otaries à fourrure du Cap.

Environ 80 000 otaries viennent sur ce site chaque année. Les mères et leurs petits restent sur la côte et à la saison des amours les mâles reviennent constituer leur harem (jusqu'à 25 femelles).

Les mâles parcourent parfois plus de 1000 km pour pêcher, leur poids moyen est de 150 kg.

En raison de la surpopulation et de la concurrence qu'elles représentent pour les pêcheurs namibiens, l'Office de protection de la nature est obligé d'en réguler le nombre.

Intéressant à voir, donc; sauf peut-être pour les narines.

P1060301 (1024x576)

Une petite vidéo pour vous aider à percevoir le nombre d'otaries présentes sur ce bout de plage. Notez bien que je n'ai pas ajouté d'effet sonore (vidéo en fin de page).

Puis quelques gros plans.

P1060223 (1024x575)

 

P1060228 (1024x575)

 

P1060234 (1024x575)

 

P1060271 (1024x558)

 

P1060284 (1024x575)

 

P1060292 (1024x768)

 

Voilà pour cette partie du voyage côté atlantique. Demain nous traçons vers le nord-est. nous rentrons à nouveau dans les terres. Nous passons cette soirée au chaud dans le camping-car alors que dehors le vent souffle fort. Après avoir brutalisées nos narines auprès des otaries, nous revenons à des senteurs plus familières. Sentez-moi ça : des coustelous au barbecue !

P1060345 (1024x575)

Prochaine destination : Khorixas ... encore de la piste ...

Vidéo sandboarding

vidéo de flamant rose

vidéo des otaries à fourrure

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 14:21

Nous prenons la route pour monter vers le nord en direction du site de Sesriem. De longues pistes, pas toujours faciles. Matinée très fraiche même à l'intérieur du camping car.

P1050683 (1024x575) P1050684 (575x1024)

P1050685 (1024x574)

Et toujours des républicains

P1050686 (1024x768)

Un arrêt à Maltahöhe, petite commune installée sur sa route principale. Un camping, une station essence, et une épicerie-brocante-expo où chaque visiteur du monde entier peut y marquer son passage par un petit mot sur un bout de mur disponible.

P1050691 (1024x523)

 

P1050693 (1024x575)

Nous poursuivons notre route et approchons du massif du Naukluft.

P1050697 (1024x575)

 

P1050700 (1024x558)

Nous arrivons à destination et prenons possession des lieux. Un camping tout confort.

P1050712 (1024x565)

 

P1050707 (575x1024)

Ici chaque grand emplacement est autonome : son braii (barbecue), coin cuisine, salle de bain, toilette. Un petit conseil : n'attendez pas trop avant de vous doucher : eau chaude solaire d'une part et douche sans toit et aérée d'autre part, après 17h ça fraichit vite !!

Il y a même un point d'accès à internet. Les panneaux solaires sur le toit fournissent l'énergie électrique.

P1050970 (1024x751)

Première soirée, premier coucher de soleil. Demain matin nous partons à l'assaut des dunes.

P1050719 (1024x575)

Notre camping se trouve à l'entrée de cette réserve. Dès le lever du jour, la route (goudronnée) s'enfonce au milieu des dunes pendant environ 60 km.

P1050723 (1024x577)

Dans un premier temps, nous décidons d'aller tout au bout pour accèder à la zone de Sossusvlei. Les 4 derniers kilomètres ne sont accessibles qu'en 4x4.

P1050826 (1024x758)

Nous prenons donc une navette pour terminer notre trajet. Un 4x4 ouvert à 7h du matin, inutile de vous dire que nous sommes arrivés frigorifiés. Heureusement l'ascension des dunes va nous réchauffer.

P1050741 (1024x490)

(vidéo en fin de page)

P1050745 (1024x575)

 

P1050751 (1024x575)

Il est commun d'associer Sossusvlei aux fameuses dunes du Namib, cependant ce n'est pas une dune mais bien l'inverse : une cuvette. En effet, sossus en langue nama signifie étendue plate. On associe ce site aux dunes car il offre le meilleur accès à celles-ci.

P1050744 (1024x575)

 

P1050737 (1024x575)

 

P1050762 (1024x575)

 

P1050753 (1024x575)

 

P1050764 (1024x575)

 

P1050761 (1024x575)

 

P1050770 (1024x575)

 

P1050778 (1024x575)

 

P1050780 (1024x575)

 

P1050781 (1024x575)

 

P1050784 (575x1024) P1050817 (768x1024)

P1050787 (1024x575)

 

P1050790 (1024x575)

Contrairement à ce que l'on peut penser, il y a de la vie animale ici.

P1050822 (1024x768)

 

P1050831 (1024x768)

  Voici un autre chacal, quelques heures plus tard sur le parking près de notre véhicule.

(vidéo en fin de page)

P1050843 (1024x768)

 

P1050860 (1024x575)

 

P1050889 (1024x575)

Elle, avec ses minuscules petites pattes va plus vite sur le sable que moi, avec mes 2 grandes jambes.

P1050883 (1024x575)

 

P1050894 (1024x768)

 

P1050838 (768x1024)

 

P1050851 (1024x768)

 

P1050846 (1024x575)

 

P1050848 (749x1024)

 

P1050861 (1024x575)

 

 

P1050857 (1024x575)

De retour à la "maison", une bonne petite soirée au coin du feu.

P1050875 (1024x575)

Toujours dans la zone de la réserve, nous allons voir le canyon de Sesriem. Crée par la rivière Tsauchab, ce canyon offre une structure géologique intéressante : un agglomérat rocheux datant de plus de 15 millions d'années.

Sesriem signifie "six courroies" en afrikaans, en référence aux efforts des Boers qui ont nommé l'endroit, jadis obligés d'attacher six courroies les unes aux autres à l'anse d'un seau pour puiser de l'eau au fond du canyon.

P1050957 (1024x759)

 

P1050901 (1024x575)

 

P1050903 (1024x575)

 

P1050906 (1024x768)

Là aussi, certaines formes de vie

P1050911 (1024x768)

 

P1050912 (1024x768)

 

P1050918 (1024x768)

 

P1050943 (1024x768)

Nous avons passés 3 jours sur ce site. Des souvenirs magnifiques dans un site hors du commun.

P1050973 (1024x575)

 

P1050974 (1024x575)

 

Nous cherchons maintenant à rejoindre, à nouveau, l'océan atlantique ...

vidéo des dunes de sossusvlei

vidéo d'un chacal près des dunes de sossusvlei

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article