Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 20:18

Nous en avons beaucoup entendu parler. Des avis parfois très différents les uns des autres. Alors nous avons décidé d'aller voir par nous-même. Anjouan. Une des îles de l'archipel des comores, un peu plus grande que Mayotte avec 424 Km² et distante d'environ 100 Km.

carte comores

Direction le port de Dzaoudzi pour prendre la bateau en direction de Mutsamudu, la capitale d'Anjouan. Départ prévu vers midi pour 4h de traversée. Première bonne nouvelle donc : chouette on va arriver en fin d'après-midi et profiter de la lumière du couchant.

Encore un réflexe de métropolitain. Ici l'espace-temps n'est pas le même. Départ vers 16h, arrivée après 20h, pleine nuit. Agitation autour du ponton, la douane, les bus, les taxis, les sacs, les colis, les gens fatigués, ...

SDC17374  SDC17377
 SDC17382  SDC17381

Dans le bateau, pour passer le temps, les uns mangent les autres dorment.

 

Un hôtel simple mais propre et confortable, un accueil très chaleureux. Bacar, le patron de l'hôtel "papillon", nous reçoit durant ces quelques jours. Il nous dégote une location de voiture avec chauffeur avec un peu d'essence. Et oui, ici aussi les problèmes de carburant surviennent. Pas en raison des pompistes-grévistes mais en raison des pénuries : la compagnie pétrolière bloque les livraison en raison des impayés !!!

carte anjouan

 

Direction l'est par le col de Patsi avec un petit arrêt pour se ravitailler en framboise recouvertes de la rosée du matin

SDC17383

 

Les chutes de Tatringa. La rivière du même nom prend naissance à proximité du mont Ntingui (1595m). En contre-bas, une petite centrale hydro-électrique alimente une partie de l'île.

SDC17387  SDC17386

SDC17385

 

A proximité de Bambao, nous visitons le palais du sultan Abdallah III

SDC17390  SDC17394
 SDC17389  SDC17393
 SDC17440  SDC17435
 SDC17439  

Grâce à Djamilat qui nous accompagne durant ce séjour, nous rencontrons le gardien des lieux. Il nous ouvre gentiment les portes, habituellement fermées au public.

Abdallah III, sultan de Mutsamudu, fils de Salim, gouverna toute l'île à partir de 1848. Il développa dans cette région de Bambao de grandes plantations de cannes à sucre, fit construire des raffineries et fit construire ce palais blanc aux portes sculptées.

 

Sur la route, la "cuvette" de Bambao

SDC17427

Quelques kilomètres vers le sud pour rejoindre Domoni :

Nous visitons le mausolée d' Ahmed Abdallah, le père de l'indépendance obtenue en 1975

SDC17398  SDC17448

Petit détour par les ruelles de la vieille ville, à la recherche d'un sculpteur sur bois.

Nous rencontrons Anli Ahmed OUSSENI. Il nous présente son travail de sculpture de tabourets, tables, coffres, cendriers, ... portes et encadrements de porte. Le bois utilisé est le takamaka, le même qui nous offre son ombre le long des plages de Mayotte.

SDC17452  SDC17453

Le marché.

Ici aussi, des sourires, quelques mots échangés en français avec ces mzungus qui sont venus se perdre là.

SDC17404

 

Une quincaillerie et sa devanture aguichante

SDC17399

 

Des rencontres agréables et chaleureuses, à l'image de ces enfants qui posent pour la photo-souvenir

SDC17396

 

Mais Domoni, c'est aussi un atelier de fabrication de petits bâteaux

SDC17454

Une petite entreprise qui ne connait pas la crise, puisque c'est grâce à ces embarcations-là que des dizaines de comoriens tentent chaque jours leur chance pour les emmener avec beaucoup de chance justement et beaucoup d'argent dépensé de l'autre côté, à Mayotte, là où la vie semble meilleure.

S'ils arrivent à traverser, à bord de ces kwassa-kwassa, s'ils ne se font pas "cueillir" par les bâteaux de la Marine Nationale qui patrouillent dans les eaux de Mayotte, s'ils ne sont pas dénoncés une fois modestement installés dans des baraques en tôle, s'ils ne sont pas ramassés par la PAF en pleine nuit (bien avant 6h du mat), alors eux et leurs enfants ont une petite chance d'être mieux soignés, de trouver un peu de travail, leurs enfants pourront alors s'inscrire à l'école de la République et suivre un enseignement gratuit.

Le port de Domoni

SDC17400

 

Sur la route. Enfin ce qu'il en reste.

SDC17402

 

Anjouan, c'est en même temps la mer et la montagne

SDC17423  SDC17432

Direction le sud et la plage de Moya avec 2 objectifs : une plage de sable clair (assez rare de ce côté-ci de l'océan indien sur les îles de la Lune) et un resto de poisson (et oui, même ici, la famille reste branchée gastro)

SDC17464  SDC17460
 SDC17469  SDC17463

langouste, brochette d'espadon, poulpe en sauce, mataba, fruit à pain frit .... !!

 

Sur la route, paysans travaillant dans les rizières, poivrier au bord des routes et giroflier

SDC17458  SDC17429

SDC17426

 

De retour à Mutsamudu, nous visitons la ville plus en profondeur.

D'abord vue d'en haut : la citadelle construite par le sultan Abdallah Ier au XIXe siècle

SDC17409  SDC17410

Puis vue au ras du sol, en déambulant dans le marché et dans les ruelles de la médina

SDC17415  SDC17418
 SDC17421  SDC17416

 

SDC17417

Pour finir un grand merci à Djamilat, notre guide exemplaire qui nous a permis de découvrir l'île d'une autre façon, à Bacar pour son accueil chaleureux au sein de l'hôtel Papillon et pour finir merci aux enfants et leurs sourires rencontrés au hasard de nos balades.

Nous gardons un très bon souvenir de notre séjour. Les gens d'abord et les paysages ensuite resteront longtemps dans nos mémoires, ce peuple qui semble abandonné par tous et en premier lieu par ses dirigeants.

SDC17413  SDC17484
 SDC17419  SDC17491

SDC17442

Partager cet article

Repost 0
Published by lesaventuresdelatribu.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

lothon 02/04/2011 18:40



Merci beaucoup pour cette visite guidée dépaysante. Dommage il n'y a pas les bruits et les odeurs qui sont si particulières sur les iles. n'était-ce pas une fleur de tiaré en dernière photos ?
biz à tous les 6



lesaventuresdelatribu.over-blog.com 03/04/2011 20:43



Bonsoir la famille,


Pour les bruits c'est encore possible mais pour les odeurs, ... difficile !!


Pour la fleur, il s'agit du frangipanier. Gussie a réussi une plantation juste devant la fenêtre de la cuisine. Hum ...


Belle semaine à vous ,


Biz,


Gus & Dom



rick 26/03/2011 02:18



oui math et moi allons bien.


bientot en horaire de jour d ici mi avril donc .. mieux.. lol


et à très vite sur skype. biz



rick 23/03/2011 09:21



toujours aussi agréables vos balades.. biz à vous tous.



lesaventuresdelatribu.over-blog.com 25/03/2011 18:35



Bonsoir Rick,


Ca fait plaisir d'avoir de tes nouvelles. Ici on espère que tout va bien pour toi et qu'on pourra bientôt échanger sur Skype.


Biz à toi de nous tous,


Dom



pépette 22/03/2011 08:47



super interressant et les deux dernières photos sont vraiment belles.Bisous a toute la tribu.



lesaventuresdelatribu.over-blog.com 25/03/2011 18:37



Bonsoir Pépette,


Merci pour ton petit mot. Alors comment va la fin de l'hiver isérois ???


Biz à tous,


Dom